Un fusil de chasse Laffiteau

Fusil juxtaposé à broche signé Lefaucheux – Laffiteau

Pour la petite histoire :

A l’occasion du mariage de Constance Lefaucheux (sœur aînée d’Eugène) avec Jean Pierre Alexis Laffiteau le 7 février 1859 que Madame Casimir veuve prend une semi-retraite à Saint Maur (maison de famille des Faivre) mais toute en gardant néanmoins la « direction des opérations » au 37.

Jean Pierre Laffiteau est désigné comme « le voisin » de la Rue Vivienne. ( Il sera aussi témoin lors du mariage d’Eugène Lefaucheux et Marie Louise Bigot le 28 avril 1862)

C’est le moment pour Eugène de déménager ses ateliers et de s’installer comme « fabricant d’armes » Rue Lafayette 104 ( re-numéroté par la suite 194 – 196)

Ce déménagement va créer deux maisons Lefaucheux :

  • La société « Eugène Lefaucheux et Cie », Rue Lafayette à Paris qui signera ses armes « E. Lefaucheux ».
  • La boutique d’armurier – arquebusier Lefaucheux, 37 Rue Vivienne à Paris qui signera « Lefaucheux ».

Constance Lefaucheux- Laffiteau hérite à la mort de sa mère en 1863 de la Maison Lefaucheux père avec le droit exclusif de se servir du nom Lefaucheux sans initiale ni prénom et l’utilisation du sigle LF.

L’affaire du 37 Rue Vivienne est estimée lors du partage de l’héritage à 140.000 frs.

Le 29 novembre 1865 Laffiteau dépose au greffe du tribunal de commerce de Paris deux poinçons de fabrique :

      1. Pour les fusils fabriqués à Paris, la dite marque est composée d’un cartouche sur lequel est présenté un pistolet avec les initiales LF et du mot Lefaucheux.
      2. Pour les fusils fabriqués à St Etienne, la dite marque représente deux palmes croisées avec le mot Lefaucheux.

SOURCE: La BNF 

Constance est gravement malade et meurt à la suite des complications consécutives à la tentation de mise à sac du magasin au 37 rue Vivienne en Juillet 1869.

N’ayant pas d’enfants, Laffiteau hérite seul de sa femme et poursuit l’affaire.

Henri Rieger présent chez Lefaucheux depuis 1862 s’associe avec Laffiteau en 1871 pour prendre la suite en tant que « Maison Lefaucheux successeur Rieger en 1876 et qui passe à la mort de ce dernier entre les mains de C.Modé en  Avril 1913.

Le fusil de chasse Lefaucheux-Laffiteau, le LF 6633.

Fusil classique à canon juxtaposé avec une clé en T dite « Lefaucheux » sur le  pontet .

En mettant les chien en position armement, et en poussent la grand clé vers la droite, les canons bascule.

En poussent la petite clé vers la gauche, les canons ce désolidarisent de la bascule.

Caractéristiques : 

  • Longueur totale de l’arme : 1160 mm
  • Distance entre 1ère détente et plaque de couche : 352 mm
  • Longueur canons : 760 mm
  • Canon damas, calibre 16 à broche
  • Crosse en bois de noyer, type anglaise avec plaque de couche.

  • Platines à deux piliers, dits « en arrière ».

  • Fermeture à clé sur le pontet, dite « Lefaucheux »
  • Pontet à volute.
  • Platine et clé profondément gravé de feuilles, lys et autres formes rectangulaires.

Marquages et poinçons

A l’extérieur de l’arme :

  • Un seul numéro est visible, au niveau des deux attaches de bretelle (canon et crosse) : 1657.
  • Une fois le fusil ouvert et démonté plusieurs marquages et poinçons deviennent visible :
  • L’ensemble des pièces comporte le numéro 258.

  • Sur la bascule : 2 palmes croisée suivie de « Lefaucheux » 258, marquage identique déposé par Laffiteau le 29 novembre 1865 à Paris pour les armes fabriqué à Saint Etienne.

Sous les canons :

  • Plusieurs marquages et poinçons dont certains me sont inconnus pour le moment :

  • Poinçon de la ville de St Etienne valable de 1836 à Avril 1868, ce qui permet de situer la fabrication entre le 29 Novembre 1865 et Avril 1868.

  • Le logo LF surmontée d’un pistolet brisé, dans un carré aux bords arrondi avec son numéro 6639, marquage initialement de Casimir Lefaucheux, en gérance par Laffiteau depuis 1859 et reçu en héritage par Constance à la mort de sa mère en 1863.
  • E.B. dans un ovale , marquage pour le moment inconnu.
  • 34 dans un ovale, probablement le poinçon d’un contrôleur.
  • Dans un ovale : V.F couronnée, avec une étoile sous les lettres, pouvant éventuellement être attribué à Veyron Frères. (sous réserve )
  • Un R en creux au-dessus du marquage VF

® et © Lefaucheux.