Louis-Julien Gastinne-Renette

Gastinne-Renette

3 copie

Selon le « Qui est Qui » de Jarlier page 187 :

Gastinne-Renette Louis-Julien, arquebusier à Paris, épouse la fille d’Albert Renette, son employeur en 1834.

Lui succède en 1840 créant la « Maison Gastinne-Renette.

Il sera arquebusier de l’Empereur Napoléon III et du Roi d’Espagne.

Achète, en avril 1847, un terrain au 39 Allée d’Antin, qui deviendra ensuite Avenue Franklin Roosevelt.

Son fils Jules, lui succède en 1870, puis sera remplacé par Paul Gastinne-Renette en 1901.

_________________________________________________________________________

Grand concurrent d’Eugène Lefaucheux.

Participent aux premiers essais de la Marine, en 1854, avec Colt, Adams et Lefaucheux mais ce fait sèchement éliminé.

Nous connaissons la suite………….

Lefaucheux et Gastinne-Renette ne s’aiment pas et chaque occasion est bonne pour engager un bras de fer devant les tribunaux, au grand bonheur de leurs avocats respectifs.

Ci-dessous un petit mot d’Eugène et de Louis-Julien après un jugement du 30 janvier 1861.

4 copie

5 copie

La médaille de table, ici exposée, est attribuée à Jacques Filot, contremaître chez Gastinne Renette, lors de l’exposition universelle de Vienne en Autriche en 1873.

1 copie

2 copie

Gastinne Renette lui-même faisait partie du jury et ne pouvait donc pas concourir pour un prix. Néanmoins la maison présentait ses productions et était représentée par ses deux contremaîtres C. Rode et Jacques Filot.

® et © Lefaucheux, mai 2016