Le LF 26779, une poivrière signé Eugène Lefaucheux.

Poivrière 7 mm en double action signé Eugène Lefaucheux.

Nous connaissons tous la poivrière de Casimir Lefaucheux, le père d’Eugène, fabriqué sur la base d’une Mariette, ou les poivrières de curé, mise au point par l’armurier François PRELAT (Paris 17xx / 1859)

A ma connaissance Eugène Lefaucheux ne s’était jamais intéressé et n’avait jamais conçu une poivrière sur la base d’un de ces revolvers 7 – 9 ou 12 mm.

Ma connaissance n’était donc pas parfaite, encore heureux, puisque je vous présente ici le

LF 26779, une poivrière de type curé, sur une base d’un 7 mm à balancier, en double action signé Eugène Lefaucheux.

C’est le premier et actuellement la seule poivrière que je connais de cet armurier.

Il est d’ailleurs bizarre qu’on n’en voie pas plus souvent, puisque la transformation d’un revolver 7 mm classique en poivrière est relativement facile à réaliser.

En principe, il suffit d’ôter le canon et de faire rallier la base à l’axe central du barillet.

On voit assez fréquemment ce genre de transformation simpliste en vente sur certains sites d’enchères.

La transformation du LF 26779 est d’origine, puisque le barillet et l’embase sont plus longue que celui d’un revolver classique de même calibre et du même concepteur.

Le d’avant de l’embase a été arrondie pour donner, avec la pièce de jonction base/axe un aspect plus léger, harmonieux et arrondi.

La suppression du canon fait que la baguette est vissée dans la base de la crosse.

Le mécanisme interne de cette poivrière est identique a celui d’un revolver 7 mm en DA d’Eugène Lefaucheux, c.a.d. « à balancier ».

Caractérisé par la présence d’un ressort dans le côté gauche du chien.

Le numéro LF est gravé sur le côté gauche de l’arme.

Le bras inférieur de la crosse est vissé par 3 vis sur le bloc carcasse.

Son numéro LF26779 ainsi que les deux constatations citées ci-dessus classe cette arme dans la dernière modification des 7 mm en DA.

La date de fabrication du LF 26779 est à situer vers le début de l’année 1867.

Marquages et poinçons :

Sur le côté gauche on trouve le numéro de l’arme, LF 26779.

Le numéro d’assemblage, qu’on retrouve sur l’ensemble des pièces c’est le 13O.

Caractéristique technique :

  • Poids de l’arme : 365 grammes.
  • Longueur totale : 125 mm.
  • Longueur du barillet : 50 mm, intérieur rayé.
  • Mécanisme :  à balancier, double action.
  • Calibre : 7 mm à broche, 6 coups
  • Baguette : vissé dans la base de la crosse.
  • Bras de la crosse inférieur : Fixé par 3 vis à la carcasse.
  • Plaquettes de crosse : En ébène.

® et © Lefaucheux mars 2020.

Livres publiés par l’Auteur : 
Books published by the Author:

« Eugène Lefaucheux ou l’apothéose de la sage familiale » éditions Crépin Leblond 2013.
https://www.crepin-leblond.fr/divers/750-eugene-lefaucheux-ou-l-apotheose-de-la-saga-familiale-9782703003786.html

« La production des modèles d’Eugène Lefaucheux » éditions Crépin Leblond 2016.
https://www.crepin-leblond.fr/armes-de-poing/602-la-production-des-modeles-d-eugene-lefaucheux-9782703004103.html