Le LF 14666, un 7 mm en TA

Le « LF14666 » :

 Le revolver « LF14666»  est un des derniers fabriqués, dans les ateliers d’Eugène Lefaucheux, puisque la production des 7 mm en TA s’arrête vers le « LF14760 ».

3 copie

Ce revolver décrit ici est dit de « seconde série », puisqu’il a :

  • Le numéro « LF » situé du côté gauche dans le prolongement de l’axe central.
  • Le ressort du triple action, droit à l’arrière du chien.

Cette arme est différente des autres, à savoir:

  • Que le bois des plaquettes est quadrillé.
  • Que le canon est très court.
  • Que l’arme n’a pas de numéro d’assemblage.
  • Que ce revolver a été commercialisé par « Windisch à Nîmes ».

4 copie

« Louis Windisch » est armurier à Nîmes dans le Gard de 1845 à 1880.

Il exerce son commerce à deux adresses ; au 2 et 6 Place de l’Hôtel de Ville.  

Marquages et poinçons :

2 copie

Le numéro de l’arme, le  « LF14666» est placé sur le côté gauche dans le prolongement de l’axe central et c’est sur cette arme la seule indication qui renvoie vers une fabrication par Eugène Lefaucheux.

Sur le dessus du canon : « Windisch à Nîmes » ce qui permet de dire que l’arme n’a pas été commercialisée par Eugène Lefaucheux.

Sous le canon au niveau de l’axe central un marquage  ressemblant à : « !! ».

9 copie

Sur la petite barre de liaison entre les deux bras constituant la crosse, la lettre « W », probablement une référence à « Windisch ».

Le nom de cet armurier a été observé sur d’autres armes fabriquées par Eugène Lefaucheux.

Caractéristiques techniques :

  • Poids à vide: 416 grammes
  • Longueur totale : 188 mm
  • Longueur canon : 78.8 mm, tonnerre à pans sur 23.2 mm, puis rond, à 4 rainures internes.
  • Epaisseur du canon : 12.9 mm au tonnerre et 12.5 mm après le guidon.

Calibre :

  • Intérieur du canon :
  • Entrée : 7.5 mm / 7.8 mm
  • Sortie : 7.5 mm / 7.8 mm

Fixation du canon :

  • Le canon est vissé sur l’axe central et au bâti par 1 vis frontale, au niveau de la console.

Embase de la cage du barillet :

  • Largeur : 11.2 mm  /15.4 mm
  • Epaisseur : 7.0 mm /  7.9 mm

Fixation du socle à la carcasse :

  • par 3 vis.

8 copie

Mécanisme :

10

  • Triple Action à balancier.

Barillet :

  • 6 coups, 7 mm à broche.
  • Entrée drageoir : 8.1 mm
  • Sortie drageoir : 7.5 mm
  • Diamètre : 31.0 mm
  • Longueur: 26.2 mm et 31.9 mm avec le rochet et la partie avant.
  • Arrêtoirs de blocage : carré 2.5 mm / 2.5 mm.

Culasse :

  • Diamètre : 37.4 mm
  • Epaisseur du bord : 6.6 mm
  • Epaisseur au centre :  11.8 mm
  • La portière de chargement avec un ressort et lèvre de pincement.

Grand ressort :

  • Plat, fixé par une grosse vis à la base du bras inférieur.

7 copie

Ressort TA :

  • Plat, fixé à 1/3 de la hauteur du bras supérieur de la crosse.
  • Se place droit derrière le chien, le décrochement existe toujours mais n’est pas visible de l’extérieur.

6 copie

  • Ressort cranté pour pouvoir accrocher les crans du chien.

Détente :

  • Repliable vers l’avant.

Corps de détente :

5 copie

  • Avec un ergot « imposant » sur le bord droit pour repousser vers le haut la « Baïonnette ».

Ressort de rappel de détente :

  • En « V » encastré dans la console, devant la détente.

Chien :

  • Avec crête et muni de deux crans et chaînette de liaison.

Pontet :

  • Néant.

Talon :

  • Une petite barre reliant les bras de la crosse, fixée par 2 vis.

Baguette d’éjection :

  • En forme de « tête de clou» permettant de repousser les douilles hors du barillet.

Plaquettes :

  • 2 pièces en bois tenues par une grande vis  traversant de part en part la crosse.
  • Bois des plaquettes quadrillé.

1 copie

Arme en poli blanc.

© et ® Lefaucheux Août 2016