La Maison Galand

La Maison Galand

Selon le « Qui est Qui » de Jarlier  (page 184 tome 1):

Galand Charles François.

Arquebusier et inventeur du revolver Galand, installé à Paris puis à Liège en 1860 – 1890.

Né en 1832, mort en 1900.

Spécialiste de fusils de chasse à canons tournants, d’armes de guerre et de luxe : 3, rue Richer (Paris) de 1870 à 1872 puis spécialiste des armes blanches : 13, rue d’Hauteville (Paris) de 1879 à 1890.

Exposition International de Paris en 1867 (MB) et 1878 et de Vienne en 1873 (Médaille du Mérite).

3, rue Richer à Paris de 1870 à 1872.

242, rue Vivegris à Liège au moins de 1878 à 1881 (voir après).

13, rue d’Hauteville à Paris de 1879 à 1890.

1

___________________________________________________________________________

Selon le « Qui est Qui » de Gadisseur (page 103 – 104) :

Galand Charles François (BE de 1869 à 1920).

Fabricant d’armes à Liège.

Il reste en compte au BE jusqu’en 1920 alors qu’il est décédé en 1900.

Il est vraisemblable que son fils René Charles n’ait pas demandé le changement de prénom.

De 1866 à 1879, il dépose en Belgique vingt-cinq brevets.

2

___________________________________________________________________________

Selon le « Lexique Onomastique » de Mournetas (page 117) :

Galand Charles François.

Arquebusier parisien né en 1832 et décédé en 1900.

Maison mère à Paris au 3, rue Richer (1870 à 1872) et au 13, rue d’Hauteville (1879 à 1890).

Une succursale à Liège de 1860 à 1890 et une autre en Angleterre à Londres.

Ateliers de fabrication décentralisés à Liège et Birmingham.

Créateur de nombreux systèmes et dépôt de multiples brevets.

___________________________________________________________________________

La facture de Janvier 1884 est adressé à:

Monsieur Raymond de St Urbain, qui sera maire de la commune de St Laurent d’Olt dans l’Aveyron durant la période d’avant 1884 jusqu’en 1899 (ou plus) .

© et ® Lefaucheux mai 2016