La Maison Firmin-Gaymu, Succ d’Adolphe Caron.

La Maison Firmin – Gaymu succ. A. Caron.

Selon le « Qui est Qui » de Jarlier Tome 1, pages 89 et 172 :

Caron Alphonse : Arquebusier du Roi (1839-1852), mention honorable à Paris en 1839-1844-1849.

Présent à exposition universelle de Londres en 1851.

En 1855, présente des armes à feu de luxe à l’exposition universelle de Paris.

Est armurier en 1844 chez Marquis, galerie du Baromètre, 20, passage de l’Opéra et Bd des Italiens.

De multiples brevets.

Caron F.P. : Arquebusier à Paris (1851-1874).

Arquebusier de Napoléon  III, successeur du précédent – 20, passage de l’Opéra.

Firmin F.P. : Arquebusier à Paris vers 1860.

Arquebusier de Napoléon III.

Signe : « F.P.Firmin  Successeur de Caron » ou

« Firmin Sc de Caron, Arquebusier de S.M. l’Empereur, 20, passage de l’Opéra »

Firmin – Gaymu : Arquebusier à Paris, successeur du précédent

Medaille de bronze à l’exposition universelle de Paris en 1867.

10, passage de l’Opéra, 8, Bd des Italiens.

Selon le « Lexique Onomastique » de J-Cl Mournatas, page 108 :

Firmin – Gaymu association en 1870 de Firmin et Gaymu, d’où l’entête de cette facture.

FIRMIN 3 copie

FIRMIN 4 copie

Plusieurs observations personnelles:

  1. F.P. signifie probablement « Fini Par », donc A.Caron et Caron F.P. (même chose chez Firmin) est la même personne.
  2. La maison n’est pas au 10, mais au 20, passage de l’Opéra, la galerie du Baromètre est toujours signalée sur la facture de 1871.
  3. L’association entre Firmin et Gaymu date largement d’avant 1870 puisque la datation de la facture ci-jointe débute en 1868.

® et © Lefaucheux Juin 2016