Fusil LF 2164, de Casimir Lefaucheux.

Un fusil à broche par Casimir Lefaucheux (?)

13 copie

Pas facile d’attribuer ce fusil, puisque le poinçon de St Etienne, sous les canons, est celui en vigueur de 1836 à 1868.

15 copie

Ce fusil est bien issu du brevet 8955 du 22 Novembre 1849, 2ème additif.

Il est à savoir aussi que Casimir Lefaucheux meurt en janvier 1852.

Ce fusil peut donc logiquement être attribué à Casimir, sa Veuve qui continue le travail jusqu’en 1859, ou encore à Laffiteau-Lefaucheux, mais avant 1865, puisque à partir de cette date il commence à utiliser sa marque personnel sur la bascule, après que sa femme ait reçu le 37, rue Vivienne en héritage.

Détails à lire dans ce livre:

http://www.crepin-leblond.fr/accueil/750-eugene-lefaucheux-ou-l-apotheose-de-la-saga-familiale-9782703003786.html

Donc :

Fusil en  Calibre 16 à broche, selon le Brevet  8955 du 22 Novembre 1849, 2ème additif, à savoir :

8 copie

Pour un fusil à bascule : après avoir appuyé sur le « ressort- ergot », on peut fait pivoter le « devant de bois » vers la droite, libérant le « coin de remplissage » entre l’extrémité de la bascule et l’extrémité du « devant de bois, qui glisse vers l’avant et permet de séparer le canon de la bascule.

Canons juxtaposés damassés, chambrés à 75 mm fuyants pour l’emploi de douilles longues.

9 copie

Sur la bande de visée on arrive encore vaguement à lire :

«Lefaucheux Inventeur à Paris »

4 copie 

La signature LF 2164 sous la pièce dite « devant de bois », est celle de Casimir Lefaucheux ou encore du « 37 rue Vivienne ».

5 copie

Juste devant le petit ressort permettant de bloquer le « devant de bois » : un N° «R1351 »

7 copie

Sous les canons, le poinçon de St Etienne valable 1836 à Avril 1868 et un restant de nom, il me semble pouvoir lire :

« VEYRON FRERES »

6 copie

Selon le « Qui est Qui » de l’arme en France :

Veyron frères – Armuriers à St Etienne (Loire) . Exposition Universelle de Paris en 1855.

16 copie

Aucune indication sur le calibre, mais les cartouches de Calibre 16 rentrent parfaitement dedans.

3 copie

Un numéro  95 sur plusieurs pièces :

  • Sur l’extrémité de la bascule, juste devant le tourillon qui reçoit le crochet du canon et sur le dessus de la clé de bascule.
  • A l’intérieur des deux platines
  • Sur le pontet.

2 copie

Crosse anglaise avec un coussin de « mise en joue » et platines dites en arrière à deux piliers.

1 copie

La platine de droite est gravée avec un chevreuil courant, celle de gauche avec un cerf .

Le restant avec des lianes, feuilles et fleurs.

11 copie

Sous-garde à volute.

10 copie

  • Longueur de la détente d’avant à la calotte de la crosse : 360 mm
  • Longueur des canons : 698 mm
  • Longueur totale du fusil : 1100 mm

14 copie

® et © Lefaucheux, août 2016