Pistolet Flobert

Pistolet Flobert 6 mm commercialisé par Lefaucheux

 

flobert 6 mm 11_modifié-1

flobert 6 mm 10_modifié-1

Pistolet 6 mm dite de « Jardin » ou de « Salon » de Nicolas Flobert né à Paris (1818–1894)

 

flobert 6 mm 5_modifié-1

Caractéristiques :

Poids : 860 grammes

Longueur totale : 360 mm

Longueur du canon : 225 mm

Type de canon : Lisse

Calibre: 6 mm Flobert

flobert 6 mm 7_modifié-1

 

 

Crosse profondément gravée en bois clair.

flobert 6 mm 8_modifié-1

L’ensemble des parties métalliques sont finement gravées de feuilles de fougères et de lianes (sauf le canon).

Marquages et Poinçons :

 

flobert 6 mm 3_modifié-1

Dans le bois, à l’intérieure de la crosse, deux marquages : II VIII (qu’on retrouve aussi sur des pièces de visserie) et les lettres JF.

 

flobert 6 mm 9_modifié-1

Sur le pan supérieur du canon « Lefaucheux Arqr. à Paris »

flobert 6 mm 1_modifié-1

Sous le pan inférieur du canon un EL entrelacé  qui correspond au poinçon provisoire d’acceptation de Juin 1853 à aujourd’hui, deux petit poinçons carré non-identifiable, le II VIII ainsi que 7 points sur deux rangs.

 

flobert 6 mm 2_modifié-1

Sur le pan gauche du canon un poinçon d’un lion tenant un écusson avec une inscription « Flobert Inv. Bté. », un S et le numéro 335.

flobert 6 mm 4_modifié-1

Sur le mécanisme un J et les 7 points sur 2 rangs.

flobert 6 mm 6_modifié-1

Pontet avec repose doigt et calotte en ovale se terminant par une pointe.

® et © Lefaucheux 2016

Pistolet 12 mm

Pistolet mono-coup, 12 mm à broche en carcasse métallique.

1 site

C’est un pistolet réalisé selon le brevet 043104 du 5 décembre 1859 et issu du certificat additif du 7 février 1860.

2 site

Le principe du pistolet est identique à celui appliqué aux fusils du même brevet (voir liens), à savoir :

  • D’employer une seule pièce en métal formant la charpente complète de la crosse qui reçoit toutes les pièces mécaniques de l’arme ainsi que le canon.
  • Une crosse en bois faite de plaquettes comme sur les revolvers.
  • Une culasse mobile maintenue à l’une de ses extrémités à la carcasse métallique au moyen d’un axe placé au-dessus du centre du canon.
  • Un chien placé sur le même axe que la culasse mobile.

Les points ci-dessus font objet du brevet de base pris le 5 décembre 1859.

Le point ci-dessous fait objet du certificat additif du 7 février 1860

6 site

5 site

  • Un levier du côté gauche faisant office d’extracteur de douilles.

Le chien et la culasse pivotent autour du même axe.

En tirant sur le levier de la culasse vers le haut et en arrière, cette dernière s’ouvre et amène le chien à l’armé.

L’ouverture ainsi créée permet l’introduction de la balle.

4 site

Une fois la balle placée, on abaisse la culasse avec le levier.

Le chien reste en position permettant de faire feu en tirant sur la détente.

3 site

Pour extraire la douille après avoir fait feu, le pistolet est équipé, sur le côté gauche du canon d’un levier.

En tirant ce levier en arrière, un tire broche, situé juste à l’entrée du canon, éjecte la douille hors du canon.

Caractéristiques techniques :

Pistolet Lefaucheux mono coup 12 mm à broche.

Poids : 910 grammesLongueur totale : 360 mm

Longueur du canon : 204 mm

Canon : 8 pans avec guidon et mire.

Le canon est fixé, moyennant une grosse vis, à la carcasse par le dessous de cette dernière.

Intérieur du canon : Rayé de 4 rainures de 3 mm de large.

7 site

Calotte en diamant sans anneau.

Marquages et Poinçons.

L’ensemble des pièces comporte le marquage « 15a » qui est son numéro d’assemblage.

9 site

Sous le canon il y a le numéro 38 qui devait être probablement précédé du fameux logo LF surmonté d’un pistolet brisé dont il ne reste qu’un bout de canon visible.

10 siote

Sur le dessus du canon entre l’extracteur et la mire, un poinçon représentant un « M », cette même lettre figure aussi sur une des deux plaquettes.

La signification de cette lettre m’est inconnue pour le moment mais elle a déjà été observée sur ce même type de pistolet ainsi que sur d’autres armes.

Une des hypothèses le plus probable est que ce soit un marquage de sous-traitant.

8 site

Sur le dessus de la culasse est lisible en ovale :

« INVon. E. Lefaucheux s.g.d.g. à Paris »

© et ® Lefaucheux novembre 2012

Le LF 161 , Carabine revolver en Calibre 28.

Le « LF161 » :

La carabine-revolver « LF161 » fait partie de ce qu’on appelle la « 1ère série » des modèles 1854, puisque l’arrière de la culasse est en forme de « chapeau chinois ».

5copie

Néanmoins sa fabrication a dû intervenir vers la fin de cette série puisque la portière de chargement est déjà équipée d’une lèvre de pincement.

Ce détail apparaît sur les revolvers 1854 et sur les 7 mm en Double Action vers Juin1857.

6copie

Poinçons et marquages :

Comme pour l’ensemble des 1854, on retrouve le numéro « LF161 » sur l’embase droite.

Un numéro d’assemblage sans lettre : « 18 ».

Sur le dessus du canon, en lettre cursives : « Zaoue à Marseille »

« La maison Georges Zaoue :

Situé à Marseille, Place Royale durant la période 1841 à 1870.

Zaoue est fabricant mais néanmoins et principalement finisseur-revendeur  puisque son nom figure fréquemment sur des armes sortant des ateliers d’Eugène Lefaucheux »

Caractéristiques techniques :

Poids à vide : 3550 grammes

Longueur totale de l’arme : 1120 mm

Longueur du canon : 668 mm

Calibre : Octogonal sur toute la longueur avec un guidon surmonté d’un grain d’orge.

7copie

  • Intérieur du canon : Lisse
  • Entrée : 14.5 mm.
  • Sortie : 14.2 mm.

Fixation du canon : vissé sur l’axe central et maintenu par une vis à l’embase par le pontet

Embase de la cage du barillet :

  • Largeur : 26.2 mm / 19.3 mm.
  • Epaisseur : 10.8 mm / 7.2 mm.

Fixation du socle à la carcasse : par 3 vis.

Mécanisme : Simple Action uniquement.

Barillet : 6 coups, Calibre 28 à broche

3copie

2copie

  • Entrée drageoir : 16.8 mm / 15.9 mm
  • Sortie drageoir : 14.9 mm
  • Diamètre : 59.8 mm
  • Longueur: 56 mm et 60.5 mm avec le rochet.
  • Arrêtoir de blocage : de 7.4 mm / 2.3 mm.

Culasse :

  • Diamètre : 70 mm en forme de « chapeau chinois »
  • Epaisseur du bord : 6 mm
  • Epaisseur au centre : 27.2 mm
  • Portière de chargement : avec lèvre de pincement.

Grand ressort : En « V », fixé par une grosse vis sur la queue de sous-garde.

1copie

Chien : Crête relevée, et tête en demi-cercle avec une entaille pour prendre la visée.

Ressort de rappel de détente : En L, placé sur la gauche.

Pontet : Type volute.

Baguette d’éjection : En forme de « tête de clou » permettant de repousser les douilles hors du barillet.

Crosse : Type « Anglaise », avec plaque de couche.

4copie

® et © Lefaucheux 2016