Le LF 83261 , un 1854 issue d’une commande Italienne

Revolver 1854, issu d’une commande Italienne de 1864, le LF 83261

5-copie

Introduction :

Après acceptation par la Marine, le revolver 1854 classique, est calibré en 12 mm à broche, canon rond avec un pontet rond ou avec un repose doigt et le talon en ovale, soit plat ou en forme « diamant», certain revolver de ce modèle sont en canon octogonal 9 mm ou 12 mm.

L’Italie sera l’un de ses plus gros, voir le plus gros client avec environs l’achat d’un quart de la production des revolvers 1854 et qui passeront les alpes, soit plus de 28.000 revolvers. J’ignore la quantité exacte puisque je ne connais pas la grandeur de cette dernière commande tardive.

La majorité des commandes seront passées en 1861 et 1862.

Le LF 83261  décrit ici est issu d’une commande Italienne tardive puisque avec ce numéro nous sommes dans la seconde partie de l’année 1864, les marquages « GV » sur le tonnerre gauche et sur le barillet semblent vouloir le confirmer.

2-copie

Contrairement aux commandes classique Italienne, c’est-à-dire : canon court, pontet rond, talon plat et l’ensemble sans baguette, le LF 83261 est en 12 mm à broche et canon long, pontet avec repose doigt et talon en forme de « diamant » et équipé d’une baguette d’extraction.

Dans les archives d’Eugène Lefaucheux je n’ai trouvé aucune trace de cette commande, par contre ceux de 1861 et 1862 sont bien présentes.

Donc jusqu’à  ce jour j’ignorais complétement cette commande tardive de la part des Italiens, c’est mon ami « Mathis M » qui m’a renvoyé vers le livre de « Rolf H. Müller – Geschichte und Technik des europäschen Militärrevolver , Tome 1 page 494 et 508 ».

Dans ce livre l’auteur daté cette série vers 1861 ce qui me semble être une erreur.

Nous pouvons situer la datation de ce revolver après le mois de juin / juillet 1864 et ceci après la fabrication et livraison des revolvers pour la Norvège  dont le dernier observé comporte le « LF 82238 » (canon octogonal) mais avant la mise en route de la commande pour la Turquie (vers le LF 97855) et la Roumanie (vers le LF 99180).

La numérotation actuelle de cette commande est à situer entre le « LF827xx »  et le « LF 895xx ».

Poinçons et Marquages :

8-copie

L’ensemble des pièces comporte le numéro « 78 : E  », qui correspond à son numéro d’assemblage.

1-copie

La console droite comporte le marquage « LF 83261 », sur celle de gauche en ovale, « INVon E. LEFAUCHEUX BREVETE sgdg (Paris) ».

3-copie

4-copie

Sur le devant du barillet et sur le tonnerre droit, un poinçon « GV » ce qui correspond au poinçon d’acceptation de l’armée Italienne.

Sur le devant, sous le canon, au niveau de l’axe central un « 6 ».

Caractéristiques techniques :

  • Poids à vide : 1010 grammes
  • Longueur total de l’arme : 295 mm
  • Longueur du canon : 155 mm
  • Calibre : Octogonal sur 34 mm puis rond sur le restant de sa longueur avec un guidon surmonté d’un grain d’orge.
  • Intérieur du canon : Rayé de 4 rainures larges, tournant vers la droite.
  • Entrée : 11 mm / 11.3 mm
  • Sortie : 10.7 mm / 11 mm
  • Fixation du canon : vissé par 5 rotations sur l’axe central et maintenu par une vis à l’embase par le pontet.
  • Embase de la cage du barillet :
  • Largeur : 14.7 mm / 17.1 mm
  • Epaisseur : 6.4 mm / 8.4 mm
  • Fixation du socle à la carcasse : par 3 vis.
  • Mécanisme : Simple Action uniquement.
  • Barillet : 6 coups, 12 mm à broche.
  • Entrée drageoir : 12 mm
  • Sortie drageoir :   11.3 mm
  • Diamètre : 42.2 mm
  • Longueur: 33.8 mm et 42 mm avec le rochet et anneau
  • Arrêtoirs :  5.6 de 6.2 mm / 2.7 mm
  • Culasse :
  • Diamètre : 7 mm
  • Epaisseur du bord : 8 mm
  • Epaisseur au centre : 8 mm

7-copie

  • Avec arrêtoir de rotation du canon sur le bord droit de la culasse.
  • Grand ressort : Plat, fixé par une grosse vis à la base du bras inférieur.
  • Chien : Classique, tête en demi-ovale avec une entaille pour prendre la visée.
  • Ressort de rappel de détente :  Plat, placé à l’arrière de la détente.
  • Pontet : Type repose doigt.
  • Talon : De forme ovale en forme de « diamant » se terminant avec un anneau. Solidaire au bras supérieur et fixé par une vis au bras inférieur.
  • Baguette d’éjection : En forme de « tête de clou» permettant de repousser les douilles hors du barillet.
  • Plaquettes : 2 pièces en bois tenue par une grande vis  traversant de part en part la crosse.
  • Arme polie blanc.

6-copie

© et ® Lefaucheux Septembre 2016